FrançaisUse SHIFT+ENTER to open the menu (new window).Open Menu
Une nouvelle enquête Eurobaromètre sur le développement et la coopération, le 29 février 2016
Près de neuf Européens sur dix dans tous les États membres pensent qu’il est important d’aider les populations des pays en développement four-percentage (89 %) — une augmentation d’un point depuis 2014. Parmi les meilleurs résultats, il y a eu aussi une augmentation de la proportion des personnes qui pensent que la lutte contre la pauvreté dans les pays en développement devrait être l’une des principales priorités de l’UE (69 %, en hausse de cinq points de pourcentage). La paix et la sécurité (41 %) et la santé et l’éducation (34 % chacune), sont considérées comme les défis majeurs auxquels sont confrontés les pays en développement.

En ce qui concerne la sensibilisation de l’année européenne pour le développement et sur les objectifs de développement durable, les chiffres sont aussi extrêmement gratifiant — avec une augmentation constante du nombre de citoyens qui se sentent plus informés que 2015 était l’Année européenne pour le développement (18 %, ce qui représente une augmentation de 50 % depuis la dernière enquête à la fin de l’année 2014). En outre, plus d’un tiers des Européens ont entendu ou lu au moins sur les objectifs de développement durable, que nous estimons également (36 %) ont un lien étroit avec la campagne autour de l’année européenne du développement 2015.

Le commissaire européen chargé de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica, présentera les résultats de l’enquête Eurobaromètre spéciale interne
Related Information
Documents