FrançaisUse SHIFT+ENTER to open the menu (new window).Open Menu
Programme de soutien aux politiques de décentralisation et de développement local en Afrique du Sud – Un réseau de collectivités locales de Toscane et d'Afrique du Sud

Partenaire(s), UE:

 

Italie, Conseil régional de Toscane

 

Partenaire(s), pays en développement:

 

Partenaires sud-africains:

 

· national (CoGTA, Département de la gouvernance coopérative et des questions traditionnelles)

· provinciaux (provinces de Gauteng et du Cap oriental)

· locaux (quatre municipalités dans les provinces susmentionnées):

 

Province de Gauteng

 

o Municipalité métropolitaine d'Ekurhuleni

o Municipalité de district de Metsweding (désormaisTswhane)

 

Province du Cap oriental

 

o Municipalité métropolitaine locale de Buffalo City

o Municipalité de district d'O.R. Tambo

 

Objectifs:

 

NETSAFRICA est un réseau de collectivités locales italiennes et sud-africaines qui promeuvent un véritable travail en partenariat, favorisent l'échange de savoir-faire, d'expertise et de renforcement des institutions, en se fondant autant que possible sur une approche "de spécialiste à spécialiste". Il a été créé dans le cadre d'une coopération décentralisée de trois ans. Le Programme NETSAFRICA (2008-2011), financé par le gouvernement italien et le Conseil régional de Toscane, vise à consolider le rôle des collectivités locales d'Afrique du Sud sur la voie de la démocratisation et de la paix en les soutenant dans la lutte contre la pauvreté et en améliorant l'accès aux services de base.

 

Objectifs spécifiques:

 

· Améliorer les capacités du CoGTA dans le cadre des politiques et des stratégies nationales de gouvernement local, avec un accent sur les questions de participation publique et d'autonomisation

· Améliorer les capacités des provinces de Gauteng et du Cap Oriental, et au minimum de quatre municipalités locales, de district ou métropolitaines de ces mêmes provinces, concernant la conception des politiques et la mise en œuvre d'initiatives pour lutter contre la pauvreté et garantir l'accès aux services de base, dans le contexte du Cadre national pour le développement économique local (stratégies 1 et 4).

 

Période de référence:

 

Trois ans, du 22 octobre 2008 au 22 octobre 2011. Prorogée jusqu'au 31 juillet 2012.

 

Total des ressources (€):

 

4 000 000 EUR, soit 3 800 000 EUR en apport financier et 200 000 EUR en apport en nature. Contribution du ministère italien des Affaires étrangères: 2 800 000 EUR en apport financier; contribution du Conseil régional de Toscane: 1 000 000 EUR en apport financier et 200 000 EUR en nature.

 

Nombre de bénéficiaires:

 

Les groupes-cibles sont des gouvernements nationaux, provinciaux et locaux.

 

Contexte:

 

L'Afrique du Sud postapartheid a fait ses premiers pas officiels lors des premières élections démocratiques tenues dans le pays du 26 au 29 avril 1994, lesquelles ont permis de constituer le premier parlement démocratiquement élu, le 5 mai 1994, puis de désigner le nouveau Président de la République (Nelson Mandela) ainsi que le gouvernement transitoire d'unité nationale, le 10 mai 1994. Depuis l'avènement de cette Afrique du Sud nouvelle, le gouvernement veille à la réalisation d'un plan ambitieux de reconstruction et de développement du pays afin de corriger les déséquilibres du passé. Depuis la fin de l'apartheid, l'Afrique du Sud jouit d'une stabilité macroéconomique, d'une croissance significative du PIB et d'une augmentation des dépenses dans les services sociaux, ce qui assure l'accès à des services de base tels que l'eau, l'électricité, l'hygiène publique, le logement, les aides sociales, la santé et l'éducation, à une échelle jamais atteinte dans ce pays. Pour autant, il existe toujours de forts taux de pauvreté et de grandes disparités sociales et économiques: les conditions de vie socioéconomiques varient considérablement entre les différents groupes de population ainsi qu'entre les communautés urbaines et rurales.

 

Obligation de résultat:

 

Les domaines thématiques du programme ont été définis progressivement suivant un processus de connaissance réciproque et de mise en correspondance des intérêts, exigences et expériences des partenaires du programme dans le cadre des deux grands domaines suivants:


 

· Soutien à la décentralisation

 

Celui-ci doit être fourni via une aide ciblée au CoGTA dans le cadre de la procédure d'examen des politiques concernant le système des gouvernements provinciaux et locaux, avec un accent sur les questions de participation publique et d'autonomisation de la communauté.

 

· Soutien au développement local

 

Celui-ci doit être fourni sous la forme d'aides ciblées à des municipalités et provinces sud-africaines sélectionnées, dans le contexte du Cadre national pour le développement économique local, en mettant l'accent sur:

 

o stratégie 4: introduire une programmation d'investissements communautaires en faveur du développement durable;

o stratégie 2: améliorer, dans les municipalités, la gouvernance et la fourniture de services.

 

Dans le cadre des deux stratégies mentionnées (1 et 4), il est attendu que les grands secteurs de coopération soient les suivants:

 

i) la fourniture de services;

ii) le développement rural;

iii) le développement du secteur privé et la création d'emplois, notamment par le soutien aux PME et aux coopératives.

 

Activités:

 

Le programme se décompose en phases de mise en œuvre progressives:

 

1. PHASE Prise et partage de connaissances entre les partenaires du programme. Cette phase a impliqué d'entreprendre des sessions de travail entre les partenaires du programme (ainsi qu'avec des organisations communautaires et des parties prenantes locales) pour évaluer et prioritiser les besoins locaux et définir les aires spécifiques d'intervention du programme.

2. PHASE Travail en partenariat. Cette phase du programme correspond à la consolidation du partenariat et au lancement des travaux sur le terrain, avec un accent sur la fourniture d'une assistance technique et la mise en œuvre d'initiatives prioritaires au niveau local. Il s'agit en partie d'assurer le suivi de l'assistance déjà fournie au CoGTA pendant les premières années du programme.

3. PHASE Coordination et capitalisation de l'expérience. Cette "phase" regroupe toutes les actions en matière de coordination et de capitalisation des expériences engrangées à travers le programme. Elle sera centrée sur la mise en œuvre des dispositions de gestion du programme, les activités de diffusion, l'organisation des échanges d'expérience, le soutien à la création de partenariats autonomes entre les partenaires du programme, ainsi que sur les résultats des évaluations externes à mi-parcours et finales du programme.

 

Contact pour toute information complémentaire:

 

www.netsafrica.org

Flavia Donati

Région de Toscane

Piazza Unità d'Italia 1

50100 Florence

Flavia.Donati@regione.toscana.it

Tél. +39 055 4382903

_____________

 

Related Information
Documents