FrançaisUse SHIFT+ENTER to open the menu (new window).Open Menu
Politique générale de la Commune d’Ixelles en matière de Coopération au développement

La Commune d’Ixelles collabore avec de nombreux acteurs dans le cadre de ses projets de coopération au développement et de sensibilisation à la solidarité internationale. Outre les autorités locales (Communes, villes, Mairies,..) avec lesquelles la Commune d’Ixelles entretient des relations de partenariat privilégiées, la Commune d’Ixelles collabore également avec les institutions nationales et internationales (Wallonie-Bruxelles International, Direction Générale de la Coopération au Développement, la Commission européenne) ainsi qu’avec de nombreux acteurs non étatiques et divers établissements scolaires.

Partenaire(s), UE:

1. Autorités locales

1.1. Partenaires de Jumelages

• Ville de Biarritz (France)

1.2. Partenaires dans le cadre de projets de grande envergure

• Ville de Cascais (Portugal)
• Ville de Bielefeld (Allemagne)
• Ville de Mizil (Roumanie)

2. Institutions nationales et internationales

• Wallonie-Bruxelles International (WBI)
• Direction Générale de la Coopération au développement (DGD)
• Commission européenne

3. Acteurs non étatiques

• Centre National de Coopération au Développement (CNCD), ONG et associations bruxelloises actives en matière de sensibilisation à la solidarité internationale

4. Ecoles, Hautes Ecoles, Universités

• Ecoles communales primaires et secondaires d’Ixelles
• L’Institut Supérieur Industriel agronomique (ISIa) Huy-Gembloux

Partenaire(s), pays en développement:

1. Autorités locales

1.1. Partenaires de Jumelages

• Commune de Kalamu à Kinshasa (RDC)
• Commune de Megiddo (Israël)
• Commune de Zababdeh (Palestine)

Objectifs:

Les projets de la Commune d’Ixelles sont développés et mis en oeuvre en tenant compte des résolutions des cinq grands Sommets des Nations unies pour le développement, relatifs au développement durable, aux droits de l’Homme, à la population, à la liaison entre l’économique et le social et au droit des femmes au développement. L’action de coopération internationale de la Commune d’Ixelles s’inscrit également explicitement dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement., dans le cadre général du développement durable et à travers un partenariat réel avec le Sud.

La Commune d’Ixelles développe des projets en matière de coopération au développement tant au Nord qu’au Sud. Elle développe ainsi des projets de coopération au développement dans le cadre de ses jumelages avec le village de Zababdeh en Palestine et la Commune de Kalamu à Kinshasa. Elle développe par ailleurs des projets d’éducation au développement afin de sensibiliser les citoyens ixellois et les citoyens issus des pays avec lesquels elle entretient des relations de partenariat aux thématiques du développement (migrations Nord-Sud, droits humains, accès à l’eau, l’environnement, éducation, sécurité alimentaire,etc.).

Coopération au développement

La Commune d’Ixelles conduit plusieurs projets de coopération internationale avec ses partenaires Sud (Kalamu à Kinshasa et Zababdeh en Palestine). Ainsi, la Commune d’Ixelles fait partie depuis 2007 du programme de coopération internationale communale (CIC) qui est un vaste programme de coopération décentralisée cofinancé par la coopération belge et qui a pour objectif prioritaire de renforcer les capacités des institutions locales du Sud à prendre en charge leur propre développement. La Commune d’Ixelles prend donc activement part à ce programme avec la Commune de Kalamu depuis 2008 afin de renforcer le fonctionnement institutionnel des services Etat civil et population de la Commune de Kalamu à Kinshasa. L'objectif spécifique du projet est qu'au terme de 6 ans, les Villes, Communes et territoires congolais prenant part au programme CIC auront augmenté la couverture administrative de la population à 50%. La Commune d’Ixelles développe également de nombreux autres projets avec la Commune de Kalamu et les différents partenaires avec lesquels des synergies ont été développées depuis les nombreuses années d'échanges entre les deux entités. Ces multiples projets s'orientent plus particulièrement autour des thématiques de l'éducation, de l'accès à l'eau mais aussi de la culture.

Par ailleurs, la Commune d’Ixelles conduit en partenariat avec l’Institut Supérieur Industriel agronomique (ISIa) Huy-Gembloux et la Ville de Zababdeh en Palestine, le projet « More Water for Palestinian People ». Ce projet regroupe trois sous-projets couvrant respectivement les besoins de la population de Zababdeh, d’une part en eau potable et à usage domestique, et d’autre part en termes d’assainissement des eaux usées en vue de leur valorisation et utilisation ultérieure à diverses fins, tant économiques que sociales.

Education et sensibilisation


La Commune d’Ixelles développe également des projets de grande ampleur à l’instar du projet soutenu par la Commission européenne, « l’Eau-tre Découverte », dont l’objectif était la mise en réseau de huit autorités locales à travers le monde (Ixelles en Belgique, Biarritz en France, Cascais au Portugal, Kalamu en RDC, Megiddo en Israël, Mizil en Roumanie, Zababdeh en Palestine et Zacharo en Grèce) autour des thématiques de l’accès à l’eau et de la découverte mutuelle. Fort du succès remporté par ce projet, la Commune d’Ixelles a participé au nouvel appel à projets de la Commission européenne destiné aux acteurs Non étatiques et autorités locales afin de consolider le réseau d’autorités locales constitué dans le cadre de l’Eau-tre Découverte autour des questions des Objectifs du Millénaire et des Droits de l’Homme. Le « Millenium Youth Project » sera conduit dans une perspective d’apprentissage global dans le cadre du système éducatif formel auprès d’enseignants et d’élèves du secondaire. S’appuyant sur une démarche pédagogique participative, réflexive et interactive, il visera la découverte et l’échange de pratiques et d’expériences dans le domaine de l’éducation au développement (ED), ainsi que le développement et le renforcement de compétences permettant au public cible d’une part de mieux comprendre et analyser les enjeux du développement et les interdépendances Nord-Sud et d’autre part de sensibiliser de manière éclairée divers publics (communauté locale, grand public) et de mener des actions concrètes de plaidoyer auprès de décideurs locaux et internationaux en vue de soutenir des politiques de développement équilibrées et durables.

Outre ces projets de sensibilisation de grande envergure, la Commune d’Ixelles conduit des actions ponctuelles de sensibilisation sur le territoire ixellois. Ainsi, la Commune d’Ixelles organise chaque année en collaboration avec le Centre National de la Coopération au développement (CNCD) la fête de la Solidarité Nord-Sud. La Commune d’Ixelles coordonne par ailleurs un Conseil Consultatif de la Solidarité Internationale constitué de citoyens ixellois, d'ONG et d'asbl spécialisées en éducation au développement. Le Conseil Consultatif de la Solidarité Internationale permet d’une part la mise en réseau d’acteurs multiples et d’autre part, le développement de synergies entre ces derniers au service de l’organisation d’activités de sensibilisation telles que la Semaine de la Solidarité Internationale.

Période de référence:

Le projet de coopération internationale communale entre la Commune d’Ixelles et la Commune de Kalamu s’étend de 2007 à 2012.

Le projet « More Water for Palestinian People », d’une durée d’un an, a débuté en août 2012.

L’ « Eau-tre Découverte » s’est déroulé sur une période de deux années (2009 – 2011).

Le « Millenium Youth Project » débutera en 2013 et prendra fin en 2016.

Total des ressources (€):

  • Projet de coopération internationale communale : 407.676,96 EUR
  • More Water for Palestinian people : 96.000,00 EUR
  • Eau-tre Découverte: 359.817, 00 EUR.
  • Millenium Youth Project: 605.063,10 EUR.

Nombre de bénéficiaires:

Coopération internationale communale avec Kalamu
Les bénéficiaires du programme de la Coopération internationale communale sont les agents de la Commune de Kalamu et les bénéficiaires finaux sont la population de Kalamu.

• Projet « More Water for Palestinian people »
Le projet "More Water for palestinian people" se destine à près de 500 bénéficiaires (habitants du village de Zababdeh).

• « Millenium Youth Project» (MYP)
Les groupes cibles du MYP sont les coordinateurs des autorités locales participant au projet (8), les groupes classes des pays participant au projet (25 à 30 élèves par pays et leurs enseignants) ainsi que seize étudiants belges issus d’écoles supérieures belges qui réaliseront des courts-métrages dans chaque pays de l’action. Ce sont donc environ 260 personnes qui seront directement affectées et impliquées dans le projet et qui constitueront par ailleurs les démultiplicateurs de l’action. Les bénéficiaires finaux du « Millenium Youth Project » sont la communauté éducative au sens large et le tout public (niveau local, national et européen, voir mondial). En effet, grâce aux activités menées par les groupes cibles, c’est la communauté dans son ensemble qui bénéficiera à long terme des retombées du projet.

 

Contact pour toute information complémentaire:


http://www.ixelles.be/site/fr/01officiel/servicescommun/jumelage.htm
Projets Ixelles - RDC: Aimé Van Puyenbroeck (aime.vanpuyenbroeck@ixelles.be, 02/515.69.38)

Projets Ixelles - Zababdeh: France Wéry (France.wery@ixelles.be, 02/515.69.39)

Projets d’éducation au développement: Stéphanie de Halleux (stephanie.dehalleux@ixelles.be, 02/515.69.54)

Related Information
Documents